Depuis le 17 octobre 2018, le Canada est devenu le deuxième pays du monde après l’Uruguay à légaliser et réglementer la production, la distribution et la consommation de cannabis.

La Loi sur le cannabis, une loi fédérale, est celle ayant mené à la légalisation du cannabis et dans laquelle se trouve le cadre juridique applicable à l’ensemble des provinces. Cependant, la loi permet également aux gouvernements des provinces et territoires de restreindre l’application de la loi à leur territoire.

Au Québec, la Loi encadrant le cannabis restreint certaines dispositions de la Loi sur le cannabis.

Ainsi, contrairement à la loi fédérale qui prévoit l’âge légal pour acheter et posséder du cannabis à 18 ans, au Québec, l’âge légal est plutôt de 21 ans.

Il sera permis d’avoir en sa possession un maximum de 30 grammes de cannabis séchés dans un lieu public, sauf certaines exceptions où il est défendu d’en posséder, peu importe la quantité. Il sera interdit d’en posséder, par exemple, sur le terrain d’un établissement scolaire ou de la petite-enfance.

Au Québec, il est encore interdit de faire usage de cannabis dans tout lieu public intérieur et extérieur.

Dans le cas d’une résidence privée ou tout lieu autre qu’un lieu public, le maximum est de 150 grammes de cannabis séché. À noter que dans le cas d’une résidence privée, le maximum de 150 grammes s’applique, peu importe le nombre d’occupants de la résidence. Ainsi, ce n’est pas un maximum de 150 grammes par résident, mais par résidence.

Quant à la production, au Québec, et contrairement à la loi fédérale, il est interdit de faire la culture de cannabis pour des fins personnelles et de posséder des plants de cannabis.

Tel que mentionné, la loi peut être différente entre les provinces et les territoires, il est donc important de bien se renseigner lors de vos déplacements.

Consultez notre équipe